MELIA
Nos actions précises

Depuis sa création Mélia a mis en œuvre un certain nombre d’actions spécifiques auprès de professionnels confrontés à des publics fragilisés aux problématiques similaires à celles des familles prises en charge par l’association : précarité, poly-addictions, délinquance, violences intra-familiales, souffrance psychique notamment auprès de :

Du Centre de Soins de Prévention en Addictologie et Alcoologie (CSPA) de 2004 à 2006

Il s’agissait de travailler la question du lien famille/patient alcoolique/contexte hospitalier.

De la Maison d’Arrêt du Val d’Oise (MAVO) de 2003 à 2013

Dans le cadre d’une prise en charge globale réunissant à l’intérieur de la Maison d’Arrêt, les détenus , les familles et les conseillers d’insertion et de probation, il s’agissait de travailler les questions liées au passage à l’acte délinquant et de favoriser la prévention de la récidive en préparant la sortie en y associant tous les acteurs concernés.

D’une classe relais du collège des Merisiers à Jouy le Moutier 95280, action toujours en cours

Cette action vise la prévention de l’échec et des violences scolaires dans un dispositif associant familles, enseignants de la classe relais et des collèges d’origine et les enfants, dans la perspective d’une redynamisation du cursus scolaire et d’une prise en compte de la souffrance psychique des familles dans ce contexte. Il s’agit d’un réel dispositif de prévention qui permet durant les huit semaines que dure la classe relais (à noter que trois sessions de huit semaines chacune ponctuent une année scolaire), à 6 ou 8 élèves présentant d’importantes difficultés scolaires, des troubles du comportement et issus de différents collèges d’un même bassin d’éducation, de participer à une démarche de remobilisation et d’intégration scolaires en y associant les parents, les enfants, les enseignants de la classe relais et les enseignants des collèges d’origine des élèves.
Les élèves sont issus des différents collèges de la Communauté d’Agglomération et des quartiers Politique de la Ville(QPV) et des se retrouvent en petits groupes avec les professeurs dédiés à ce dispositif. Les cours sont organisés chaque semaine et il n’y a pas de devoirs à la maison.
Des activités extérieures (visites à la ferme, sorties sportives et culturelles) sont également prévues afin de renforcer la cohésion du groupe.
L’objectif est à la fois de les remettre les élèves au travail en leur apportant une aide individualisée favorisant la confiance en leurs capacités mais aussi de leur permettre d’occuper une autre place dans le groupe, de modifier l’image qu’ils ont d’eux-mêmes mais aussi celle des collèges d’origine à leur retour de la classe relais
Les jeunes peuvent ainsi porter un autre regard sur eux-mêmes et les adultes qui les entourent tout autant que les enseignants des collèges d’origine et leurs parents qui sont moins sollicités par les collèges d’origine.
Melia intervient dans le dispositif en organisant des rencontres avec les parents et les enfants, les élèves et leurs référents des collèges d’origine, les professeurs du collège des Merisiers et les parents seuls, sachant que le coordinateur de la classe relais participe à chacune de ces rencontres.
Cette action est co-financée par la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, Le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires et le collège des Merisiers de Jouy le Moutier.
Ces échanges sont de nature à faire changer le regard sur ces élèves en grande difficulté.

Education à la Citoyenneté – Prévention de la Radicalisation

De mars à décembre 2017, l’association Mélia a mené une action expérimentale et décloisonnée auprès d’acteurs de terrain tels des conseillers Mission Locale et des éducateurs de clubs de prévention de la Communauté d’Agglomération du Val Parisis.
Cette action intitulée « L’aide aux aidants » a pour objet d’accompagner des professionnels de première ligne confrontés à ces phénomènes complexes et de croiser les regards afin d’optimiser leurs capacités d’intervention

Prévention des grossesses à risques psycho-sociaux et accompagnement des mères en lien avec le Périnatalité du Val d’Oise

Pour toute institution du champ médico-social (dont celles liées au champ du handicap et des personnes âgées), sanitaire (praticiens hospitaliers, infirmiers, sage-femmes, puéricultrices etc…), éducatif ( les personnels de l’Education Nationale notamment) et judiciaire( magistrats, personnels des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation et de la Protection Judiciaire de la jeunesse).